Publié par : kantreadenn | 8 septembre 2010

C’est la rentrée!!!


Et oui, ça y est, nos étudiants arrivent, ou reviennent. Après deux semaines de réouverture de la BU durant lesquelles a régné un clame plat, nous voilà à nouveau aux prises avec toutes les questions que peuvent se poser des nouveaux:
comment j’emprunte
combien de temps
et les photocopies
les impressions
ma clé USB, je peux m’en servir?
etc…etc…
Les A et les B se lancent dans les réunions en amphi, les visites de la bibliothèque, les C -à la banque de prêt- assurent le quotidien.
Expliquer à des lecteurs d’horizons linguistes très divers -cet après-midi j’ai eu droit à trois anglais, 2 espagnoles et une italienne, parlant quelques mots de français et se débrouillant en anglais- quels droits leur donne leur statut à l’université -enseignants, masters, licences- où se trouvent les documents empruntables, les usuels, les périodiques, etc…
Expliquer les localisations diverses, et les statuts particuliers des livres qui sont dans la salle de libre-accès -celle où on leur dit qu’ils peuvent emprunter les livres- ces exceptions qui ne sont que consultables sur place ou bien les « prêts restreints » -titres au programme des CAPES, par exemple.
Expliquer comment imprimer à partir d’un ordinateur de consultation relié à un ordinateur central qui gère ces impressions en n’oubliant pas son code et en s’assurant qu’on a pas tapé en majuscules sur l’un et en minuscules sur l’autre.
Expliquer la différence entre un quota d’impressions payé à l’inscription à l’université utilisable uniquement au bâtiment informatique et les cartes de photocopies achetables et utilisables uniquement à la BU
Expliquer, expliquer…et prêter, faire les retours, les inscriptions des extérieurs…
C’est donc reparti et j’en suis bien aise. Ils me manquaient, tous ces jeunes -et moins jeunes- qui font la vie de la BU. Alors bien sûr de temps en temps on va râler parce qu’ils font trop de bruit, on va soupirer parce que pour certaines questions, les réponses paraissent tellement évidentes…Mais dans l’ensemble, ils sont plutôt sympathiques. Et puis celles et ceux qu’on apprécie -profs ou étudiants- que l’on connait depuis plusieurs années, et avec qui on renoue des relations amicales, non professionnelles. Ces doctorants à qui je demande comment ça avance, et à quand la soutenance, ces profs qui me racontent leurs vacances -et à qui je raconte les miennes. Toutes ces personnes appréciées -ou non- qui font que le travail est la plupart du temps agréable, satisfaisant, enrichissant même, pesant d’autres fois, et -rarement heureusement- insupportable…
Alors, bien sûr, on aimerait que tout fonctionne bien, que tout soit mis en place pour que nos usagers trouvent le meilleur service, mais cela est du domaine du rêve. Il y a, et il y aura sans doute toujours, des dysfonctionnements, des outils mal adaptés, etc… Mais il faudra faire avec, et c’est le personnel de a BU qui fera en sorte de remédier à tous les problèmes, et d’assurer un service qui -à défaut d’être exemplaire- sera le plus efficace possible. En râlant -du moins en ce qui me concerne- contre celles et ceux qui ne voient la nécessité d’une évolution. ;-)))))))) mais en faisant le boulot. Toujours. Parce que j’aime cela, et que le fait d’être confronté à ce genre de difficultés m’oblige à aller plus loin, pour trouver une solution. Ponctuelle et individualisée, mais une solution tout de même.
Allez! Bonne rentrée à toutes et à tous. Et bon courage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :