Publié par : kantreadenn | 25 novembre 2010

Blog or not blog?


Là n’est pas la question. Ce qui est important c’est de savoir:

  • pourquoi?
  • comment?
  • qui?

Pourquoi bloguer?
Parce que cela permet de bénéficier d’un outil sur lequel

  • nous pouvons donner des informations -mais quelles informations?- en temps réel à nos lecteurs
  • nos lecteurs peuvent nous interroger
  • nos lecteurs peuvent commenter nos informations voire notre fonctionnement

Comment bloguer et qui blogue?
Ces deux questions sont intimement liées. De la manière dont sera géré le blog va dépendre d’une part sa fréquentation -rédacteurs et lecteurs- d’autre part l’interaction avec les lecteurs -du blog. D’où la nécessité d’avoir une ligne éditoriale claire, qui déterminera:

  • qui peut être rédacteur -au sein des professionnels: tout le monde, une certaine catégorie, etc…?
  • ce que les rédacteurs peuvent écrire, avec une gestion à priori ou à posteriori d’un “comité de lecture”, ou pas de gestion
  • qui peut réagir -avec gestion à priori ou à posteriori des commentaires, ou pas de gestion? Et dans le premier cas, quels sont les critères qui déterminent une éventuelle censure?
  • qui répond à ces commentaires ou à ces questions

Un blog se doit d’être la vitrine de la bibliothèque dont il émane. Une vitrine est là pour nous permettre de montrer ce qui nous parait important. Mais nous n’avons pas toujours les mêmes critères que nos lecteurs pour déterminer ce qui est important -à leurs yeux. D’où l’intérêt de les laisser s’exprimer. Et une vitrine se doit d’être renouvelée très régulièrement, pour donner au lecteur qui est entré une fois de revenir, encore et encore. Et à celui qui n’est pas encore entré de le faire. Et si quelque chose dans la vitrine lui plaît, le questionne, l’interpelle, lui déplaît, il doit pouvoir le dire. Et nous, pouvoir le lire, lui répondre, lui dire “nous ne sommes pas d’accord” ou “vous avez raison”.

Tout le monde peut-il bloguer? Tout le monde peut-il bloguer sans gestion à priori ou à posteriori?
Nous sommes tous des professionnels, conscients de l’importance des mots, en particulier de l’écrit, et nous sommes tous capables de comprendre et de respecter une ligne éditoriale claire. Il est donc permis de penser que tous les professionnels d’une bibliothèque peuvent être rédacteurs d’un blog, et ce sans que l’on regarde par-dessus leur épaule.

Tout le monde peut-il commenter ou questionner? Tous les commentaires peuvent-ils paraître? Toutes les questions peuvent-elles être posées?
Il me semble que oui. Après tout, il existe un moyen tellement simple de supprimer un commentaire ou une question déplacés. La question étant d’avoir déterminé à l’avance ce qui sera déplacé. Attention, je dis bien “déplacés” pas “dérangeants”. La censure sur un blog doit être la dernière extrémité, celle à laquelle on se résout faute d’autres solutions.

Mais il ne suffit d’avoir un blog attrayant, présentant des collections, donnant la possibilité de communication, d’échanges, proposant des outils, divers et facilement utilisables, encore faut-il que ce que présente la vitrine se trouve à l’intérieur. Attiré par un blog agréable, bien disposé, clair, le lecteur s’attend à une bibliothèque à l’identique. Un endroit où il pourra communiquer, travailler, etc…, et surtout etc… Et s’il se retrouve dans un établissement régi par des règles datant de ses parents, il évitera à la fois la bibliothèque, et son blog.

Un blog est un outil de communication qui se doit d’être à double circulation. Je ne peux pas imaginer un blog où seuls le(s) rédacteur(s) s’exprimerai(en)t. Dès qu’un article ou une information ont été mis en ligne, le lecteur doit avoir la possibilité de les commenter, les critiquer. Le lecteur doit avoir la possibilité de poser des questions qui n’ont pas forcément de relation directe avec les articles ou les informations déjà parus. Sans pour autant transformer un blog en tribune, il est un espace où l’on doit pouvoir s’exprimer sans tabou -de part et d’autre de la machine, et en ce qui concerne les professionnels dans le respect de la ligne éditoriale- et où chaque question se doit d’obtenir une réponse.

Question: le blog est-il encore un outil de communication utilisé par la jeunesse qui fréquente nos établissements? Pas sûr du tout! Les bibliothèques souhaitant se doter d’un blog auraient-elles un temps de retard? Bien possible. Et le temps qu’elles se rendent compte que les étudiants surfent essentiellement sur FB, il sera sans doute encore trop tard. Si tant est qu’elles décident qu’ils puisse être positif de créer une page FB.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :