Publié par : kantreadenn | 24 mars 2011

Galère? Quelle galère?


Dans un article récent, je publiais ceci:

Si c’est un élément qui vous parait important pour motiver votre désir de devenir bibliothécaire, alors devenez plutôt conservateur. Je ne connais par le montant du salaire des conservateurs -mais c’est facile à trouver- mais le BO vient de publier une mise à jour de la « prime spéciale » des conservateurs:

arrêté du 3-1-2011 – J.O. du 15-3-2011 (NOR > ESRH1105573A)
Article 1 – Le tableau figurant à l’article 1 de l’arrêté du 6 juillet 2000 susvisé est remplacé par le tableau suivant :
Conservateur en chef :
Taux moyen : 5 692 euros
Taux maximum : 9 486 euros
Conservateur :
Taux moyen : 4 743 euros
Taux maximum : 7 905 euros

Cela (me) laisse rêveur…
No comment…

Publicités

Responses

  1. Ca te fait presque autant qu’un prof…
    Ceci dit, même avec l’appat du gain, ca ne me motive toujours pas pour passer le concours de conservateur. ^^

  2. Bonjour,

    Pourquoi, c’est pas bien d’être conservateur ? (Je parle du métier , 😉 bien sûr

    • Bonjour
      si, si, je pense que ça doit être bien conservateur, si on aime cela. Sans parler de primes, ni salaire…il faut aimer les responsabilités, les réunions, la gestion (humaine, financière, mobiliaire, etc…). Les relations humaines aussi, tant qu’à faire…

  3. Ah ben moi je sais combien ça gagne un conservateur, 4 ans après sa sortie d’ENSSIB : 1800 euros net + 300 euros (la fameuse indemnité spéciale, qui est ici revalorisée au niveau des anciens 1re classe, après la récente fusion 1re-2e classe) + 100 euros pour les chefs de service (dans ma fac en tout cas).
    C’est indécent ? Hé, je pose une vraie question, hein, je ne fais pas le troll ! 😉

    • Bonjour
      je ne pense qu’on puisse parler d’indécence -le mot est sans doute trop fort. Cette prime me parait simplement disproportionnée, et de plus je ne sais pas par quoi elle est motivée. Qu’est-ce qui peut faire qu’on ajoute une telle prime à des salaires qui sont déjà « respectables »?
      Alain

  4. Bonjour
    question délicate que vous posez ici. Comment déterminer une juste rémunération par rapport à un grade ou des fonctions? Conservateur depuis bientôt 6 ans, j’émarge à environ 2200 € mensuels avec une prime qui constitue plus de 20% de mon salaire net. Est-ce trop? Est-ce trop peu? Votre salaire – et celui des magasiniers – me semble clairement insuffisant. Le mien? Je ne m’en plains pas, il me permet de vivre très correctement, surtout par rapport à la situation des gens autour. Après, quand je parle de mon salaire à des amis hors de la fonction publique, et à responsabilités et niveau d’études équivalents, j’ai l’impression d’être assez nettement en dessous. Mais on a les congés (55 jours ici), la sécurité de l’emploi, donc comment déterminer la juste rémunération, l’écart « acceptable » entre grades…? Je l’ignore. Désolé pour cet apport minime au débat (si débat il y a…).
    Bien à vous et bravo pour votre blog.

    • Bonjour et merci de votre commentaire,
      je ne mets en cause ni le salaire ni les primes -quoique je les trouve « importantes »- la question que je me pose, c’est:
      quelle est ou quelles sont la ou les raisons d’être de cette prime?
      Que font donc de si particulier certain(e)s conservateurs pour « mériter » une telle prime?
      Il est bien évident que, à comparer avec le privé, les salaires sont largement inférieurs. Mais on connait des conservateurs qui touchent ce salaire et ces primes et pour qui les heures supplémentaires n’existent pas. Alors que dans le privé, les cadres supérieurs ne comptent pas leurs heures -enfin, ceux que je connais!
      Cordialement
      Alain

  5. et bib, 4 ans d’ancienneté, entre 1800 et 1900 euros net, primes comprises.
    Le problème, c’est qu’effectivement ces primes ne veulent strictement rien dire, et sont en réalité une part (importante) du salaire mensuel, sans relation aucune avec la notion de résultats. Bref, ce ne sont pas des primes.
    Enfin, si, ce sont des primes, au sens fiscal : nous payons des impôts sur ces primes, mais nous cotisons moins pour nos retraites.

  6. Il me semble qu’il y a (au moins) deux points dans votre billet:
    1/ les conservateurs gagnent trop par rapport à leurs activités réels ;
    2/ et/ou les catégories C ne gagnent pas assez par rapport à leurs activités réelles.

    Je vois plusieurs solutions possibles :
    1/ Transférer une partie des primes des cons’ vers les mag’ (ah ah, je l’aime bien, celle-là, j’imagine la gueule des collègues…).
    2/ Transformer les primes actuelles en vraie primes au mérite. Ou, à défaut, à la tâche. En gros, le responsable de projet, qu’il soit bib ou mag ou BAS ou AB, touche la prime (distinction tâche/mérite) ;
    3/Faire travailler plus les conservateurs (c’est ce que vous proposez, si je vous suis bien);
    4/Accepter la situation telle qu’elle est, en considérant que les tâches effectuées par les conservateurs apportent plus de « valeur ajoutée » au service public que celles effectuées par un mag. (par exemple).
    5/ Augmenter les salaires des mags.
    6/Supprimer les conservateurs (couic !)
    7/Supprimer les mags (ces râleurs)
    8/Supprimer les primes des conservateurs (bien fait).

    Laquelle/Lesquelles choisir ? Je ne sais pas. Il me semble néanmoins que toute critique des primes des conservateurs qui ne s’accompagne pas d’une demande (légitime selon moi, mais c’est facile à dire…) de revalorisation des salaires des mags, manque un peu son objet.

    MxSz (cons’, même état d’ancienneté que d. benoist, mais touchant 200 euros de moins… à creuser, cette histoire 😉

    • une seule réponse pour tous ces commentaires:
      messieurs, travaillez votre orthographe!! ou votre façon de taper sur le clavier!!!

      revalorisation du salaire des magasiniers: bien sûr!!! et demain on rase gratis, et tutti quanti!!je ne suis pas pour les primes au mérite, d’ailleurs je ne suis pas pour les primes du tout. Elles ne font que servir d’alibi pour des salaires de misère -je parle des mags, bien sûr!! E t à récompenser -là je parle des cons’- des gens qui ne le méritent pas toujours.

      le responsable de projet, qu’il soit bib ou mag ou BAS ou AB, touche la prime (distinction tâche/mérite)

      un mag responsable de projet? A Angers peut-être???
      Faire travailler plus les conservateurs? Pas forcément. Mais qu’ils assument leur responsabilités et qu’ils fassent au moins ce pour quoi ils sont payés.
      Supprimer les mags? Ah, bonne idée, je l’attends tellement ma retraite!!!!
      Supprimer les primes, augmenter les salaires, et après que chacun fasse ce pour quoi il est dans les bibliothèques: un service public de qualité, innovant, pour le public.
      Merci pour vos commentaires!!!
      Ah, un détail: moi, j’en suis à 5… 😉

  7. oups…
    « activités réelles ». Désolé. Pas de prime pour l’orthographe 😦

  8. Ah ben bravo, Maxime, comme ça, tout le monde va savoir comment je m’appelle et quel est mon mirobolique salaire !
    Et au final, rassure-toi : vu le prix de la vie sur Paris, je ne suis pas sûr de gagner plus que toi !

  9. @ David B.
    …oups. suis vraiment à côté de la plaque, ce soir.
    Si tu comptes la situation géographique, tiens-tu compte aussi des enfants 😉 ?

    • Hé, mais j’ai aussi un enfant à moi, maintenant ! Mais bon, tu as quand même quelques longueurs d’avance.
      Bon, faut qu’on arrête de pourrir les commentaires de cette discussion fort sérieuse et intéressante à la base !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :