Publié par : kantreadenn | 6 janvier 2012

La vita è bella…


…dans les bibliothèques!

[Attention: ceci est un article d’humeur. Si vous n’aimez pas les prises de positions , les gens qui ouvrent grand leur g..le, les magasiniers qui disent tout haut ce que d’autres -bien plus nombreux- pensent tout bas de ce qui se passe dans certaines BU, passez votre chemin.]

Nous sommes dans une période importante pour un certain nombre de magasiniers. Je veux parler de ces préparations des propositions de promotion qui permettent aux élus de se retrouver en catégorie B au -pour certains- crépuscule d’une carrière longue, ou pour d’autres, parce que ce fut le bon plaisir de leur chef de service de les proposer et que ô miracle! cela s’est fait.

Et puis,  parce qu’ils se sont trop exprimés, parfois avec virulence, soit pour dénoncer des situations aberrantes dans leur établissement, soit parce qu’ils se sont opposés à des supérieurs de manière parfois quelque peu véhémente, d’autres découvrent qu’ils devront porter cette croix jusqu’à leur départ en retraite, et qu’on leur refuse, pour des motifs que l’on préfère ne pas exprimer clairement, une proposition de promotion.

C’est mon cas, aujourd’hui. Je suis en position de promouvable depuis de nombreuses années, depuis je suis proposé chaque année, sauf l’an dernier où je me suis vu reprocher une attitude négative vis à vis d’une supérieur hiérarchique, partie depuis une année. Et cette année, on me ressort le même argument -si je peux appeler ainsi de vagues raisons n’expliquant rien.

[Update: après question de mes collègues représentants du personnel à la CPE, il semblerait que la raison de mon éviction ait changé: mes supérieurs arguent du refus que j’ai opposé en juin 2010 à la question de mon supérieur direct: « acceptez-vous de renoncer à votre tâche établissant les plannings de service public pour la laisser à quelqu’un d’autre ». Il a été évoqué une éventuelle réunion entre mes supérieurs et moi pour en discuter…]

Sans qu’à un seul moment durant l’année écoulée, on ne m’ait exprimé le moindre reproche, que ce soit au sujet de mes relations avec mes collègues, ou que ce soit à propos de mon travail.

Je ne serai donc pas proposé à cette promotion qui m’aurait permis de finir ma carrière -il me reste 4 ans- dans un ‘espace’ professionnel différent, avec des tâches et des objectifs différents, me permettant ainsi de rompre avec la monotonie de mes attributions actuelles.

Comme je ne peux pas croire que l’on puisse me reprocher -uniquement- cette relation difficile avec cette personne pour motiver cette attitude de refus, je pense que « magbu » est un élément essentiel. Même si bien sûr, mes écrits ne sont jamais cités.

Je continuerai donc à faire mon travail de magasinier, dans cette ambiance de plus en plus délétère, avec cet horizon totalement bouché -à la fois pour moi et pour la bibliothèque- où rien n’est fait -et rien sans doute ne sera fait- pour que chacun puisse travailler dans une ambiance conviviale, avec des objectifs clairement exprimés, pour un but qui soit le service public auprès de nos lecteurs, avec tout ce à quoi ils peuvent attendre de nous, bibliothécaires, et avec des personnes qui savent motiver chacun pour que le personnel se sente utile.

Je le regrette profondément, parce que j’aime mon travail.

Je sais que cet article ne plaira pas à d’aucuns, ces choses ne devant pas être dites -après tout, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes! Et je précise que je ne l’écris pas pour me plaindre ou me faire plaindre. Mais il y a des gens qui rêvent encore d’entrer dans ce monde merveilleux, et je pense qu’il faut qu’il sache que tout n’y est pas rose, et que le silence -que nous n’arrivons plus à obtenir des lecteurs- reste le critère le meilleur pour ne pas se créer d’ennuis.

Je comprends finalement pourquoi il n’y a pas de blog de magasinier. Cela coûte vraiment très cher…

Je ne sais plus qui disait dans un commentaire -à peu près ceci:

Alain Carré dit des choses bien pires et il ne s’est pas retrouvé en Sibérie

(je cite de mémoire)
Pas en Sibérie, non. Bien pire…mais je continuerai à dire.

Publicités

Responses

  1. Ben moi il me plaît cet article parce qu’à travers ton exemple personnel il illustre bien que la gestion du personnel rebaptisée en « management » met parfois face-à-face (et pas toujours côte-à-côte, sauf au pays de oui-oui) des chefs (rebaptisés « managers ») et des subordonnés (rebaptisés « collaborateurs »).

    Elle promeut un « dialogue constructif » alors qu’au final, on se retrouve régulièrement englués dans des rapports de forces basiques et des rapports de domination (rien à voir avec une quelconque pratique intime entre adultes consentants) bêtes et méchants.

    Et quand vient la saison de l’évaluation de sa « valeur professionnelle » et de sa « manière de servir » par un collègue placé au-dessus de soi dans la hiérarchie, on s’aperçoit que ce qui est mesuré, c’est avant tout la qualité des relations personnelles qu’on entretient avec lui/elle

    Non, non, rien n’a changé, tout, tout a continué, hé, hé…

  2. Je suis bien d’accord avec vous : « […] il y a des gens qui rêvent encore d’entrer dans ce monde merveilleux, et je pense qu’il faut qu’il sache que tout n’y est pas rose, et que le silence -que nous n’arrivons plus à obtenir des lecteurs- reste le critère le meilleur pour ne pas se créer d’ennuis. »

    Je peux constater au détour des nombreux biblio-blogs que c’est partout pareil ! En tout cas, là où je suis, magasinier et contractuel même traitement!

    Je ne me plains pas, je ne vous plains pas mais vous avez raison il faut que ça se sache ! (peut-être aurais-je choisi une autre branche ???)

    Je vous suis depuis un moment et je retrouve quelques similitudes entre être magasinier et être contractuel ! Et suis souvent d’accord avec vous !

    Alors continuez à dire !

    Amicalement

    • Bonjour
      et oui, la vie est parfois difficile en BU. Mais il faut persister si vous aimez ce métier. Les conditions de travail sont différentes en onction du lieu où on travaille et en fonction des gens avec qui on travaille. Tout peut changer, heureusement!
      Bon courage
      ALain


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :