Publié par : kantreadenn | 9 mars 2012

Être ou ne pas être…


…BAS, là est la question car…

…Nous voilà entrés de plain pied dans la période des propositions de promotion. Et les discussions vont bon train pour essayer de récapituler les différentes pratiques au sein des bibliothèques.

Première surprise: certains directeurs avaient « oublié » cette deuxième campagne de promotion, venant aussi rapidement après la précédente. Eh oui, mais c’était celle de 2011, réalisée en 2012 pour les raisons que l’on sait.

Deuxième -demi- surprise: tout le monde ne présente pas les choses de la même façon!

  • certains directeurs envoient un mail à tous leurs promouvables, en leur joignant les différents documents à renseigner si l’agent veut être proposé, et en indiquant la marche à suivre
  • certains directeurs ne transmettent les documents qu’aux agents qu’ils souhaitent proposer
  • certains directeurs y adjoignent une obligation de mobilité, d’autres sont moins rigoureux sur ce point

ensuite les directeurs ordonnent les rangs de proposition

Certains collègues s’étonnent que des agents ayant beaucoup d’ancienneté, proposé en numéro 1 attendent plusieurs années avant d’obtenir -quand ils l’obtiennent- une promotion. Mais beaucoup d’appelés ne font malheureusement pas beaucoup d’élus.

Les documents à remplir sont compliqués et ne nombreux agents déplorent qu’il n’y ait pas de formation préalable, leur permettant de les remplir sans être contraint de demander de l’aide à leur supérieur. Certains établissements organisent des formations, d’autres non, certains s’organisent en interne, d’autres non. Or on sait que pour certains agents, ces rédactions s’apparentent à un chemin de croix et leur enlèvent toute chance. Ce qui supprime l’égalité de traitement à laquelle chacun devrait avoir droit.

Donc quelques règles à avoir à l’esprit si vous êtes promouvable et, accessoirement, proposable:

  • à la dernière campagne, il y avait plus de 1 000 magasiniers promouvables, une centaine classés en N1, pour une quinzaine de promus
  • seuls les dossiers des N°1 -sauf cas exceptionnel- sont étudiés
  • l’ancienneté est un critère important, mais il n’est pas forcément l’essentiel. L’administration en général, vos directeurs en particulier prennent un critère plus sensible, qui est celui du « mérite ». Il est souvent basé sur les tâches qu’un magasinier accepte de prendre en charge et qui sont plus du ressort des B. Cela ajoute à son dossier puisqu’il a déjà été en situation de réaliser des tâches de la catégorie à laquelle il peut être incorporé. Il existe un critère plus discret, qui tient compte de votre capacité éventuelle à avaler des couleuvres.
  • armez-vous de patience, il peut se passer plusieurs années avant que vous n’obteniez votre promotion
  • n’oubliez pas qu’elle peut s’accompagner d’une mobilité obligatoire, et que si, étant promu, vous refusez la promotion parce que ou les postes proposés ne vous conviennent pas -ce que vous avez le droit de faire, quoiqu’on puisse vous dire- vous risquez de compromettre vos possibilités de proposition pour les années suivantes

En ce qui me concerne, je refuse la proposition de promotion pour cette campagne pour deux raisons:

  • ma direction a refusé de me proposer lors des deux précédentes campagnes, je ne vois pas ce qui pourrait motiver de sa part une proposition cette fois-ci
  • je n’ai pas envie de suer sang et eau à remplir des documents alors que rien ne prouve que je serai proposé

Cette façon de faire est un excellent moyen pour la direction de n’avoir que quelques personnes qui vont faire la démarche, et ainsi de se déresponsabiliser face aux promotions.

Ces promotions ne sont de toute façon qu’un hochet qu’on nous agite devant le nez pour faire de nous des « gentils » fonctionnaires qui ne feront pas de vagues pour avoir le plus de chances possibles d’être proposés.

Publicités

Responses

  1. Salut!
    Vous avez bien resumé les « conditions » et/ou « contraintes » qui concourent à une proposition de promotion(comme pour les reductions d’ancienneté) au grade supérieur pour les magasiniers. Pour ma part, j’ai été representant
    Mag en CPE et j’y ai vu ce exactement ce que vous enumerez plus haut.
    Et votre conclusion est bien dans la logique du « management » tant vanté et
    imposé partout.
    Bon courage! Continuez comme ça ! Votre blog est trés interessant.
    Mag
    SCD Univ de LA REUNION

    • Merci beaucoup de ce commentaire et du compliment. J’espère que tout se passe bien à la Réunion. En espérant que vous continuerez à me lire…et à commenter
      Cordialement
      Alain


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :