Publié par : kantreadenn | 17 avril 2012

Hello! Marianne…


…where are you?

Vous vous souvenez de cet article où j’avais parlé de la charte Marianne et de l’enquête lancée par le SCD auprès de nos lecteurs? C »était fin février, les lecteurs ayant jusqu’à la fin du mois de mars pour remplir le formulaire qui leur était proposé.

Alors, voilà, nous sommes à la mi avril, et, du moins en ce qui concerne le « petit » personnel, nous attendons toujours les résultats de cette enquête.

Deux idées me viennent pour expliquer que ce soit si long:

  • on considère que nous n’avons pas à connaître les résultats et que la direction est seule habilitée à les lire et en faire ce qu’elle jugera bon
  • l’importance accordée -par certains- à l’application de cette charte, à la mise en place de réponses adaptées aux demandes qui ont été -certainement- exprimées  dans ce questionnaire, n’est pas partagée par tout le monde.

Mais…

  • comme il n’est pas imaginable que tout le  temps passé -à mettre au point ce questionnaire, à le mettre en place sur le site, à collecter les réponses- ne soit pas suivi d’un rendu au personnel et -surtout- aux usagers des bibliothèques
  • comme il n’est pas imaginable que l’on ait mis ce questionnaire au point uniquement par une forme d’obligation, du genre: « nous avons réalisé un questionnaire relatif à la charte »
  • comme il n’est pas imaginable que l’on puisse ne pas s’interroger  sur les besoins de nos usagers
  • comme il n’est pas imaginable que l’on puisse ne pas analyser les réponses et donner suite aux demandes et remarques -ne serait-ce que pour dire: « cela,on peut pas, pour telle ou telle raison »

il me vient l’idée qu’il faut sans doute beaucoup plus de temps que je ne l’aurais imaginé pour faire tout cela…

Il m’en vient bien une autre, mais je ne l’exprimerai pas ici, devoir de réserve oblige.

En attendant, on peut toujours « jouer » avec Marianne Interactive. A la fin, je me suis dis qu’il fallait vraiment que l’on fasse quelque chose!!!

Publicités

Responses

  1. Nous avons réalisé un questionnaire sur notre site Internet à destination de nos usagers à l’automne 2011 ; je n’ai toujours pas eu le temps d’en faire un compte-rendu complet à l’ensemble du personnel. Du coup en lisant votre billet j’ai très honte…Mais je voudrais juste vous assurer que dépouiller un questionnaire et en tirer des informations pertinentes ça peut être trèèèèèès long, surtout quand on ne fait pas que ça, évidemment.
    En revanche j’ai diffusé une partie des résultats en Conseil de la Documentation et à une partie de mes collègues (ceux de 2 sections, car j’ai commencé par les lecteurs de ces 2 sections pour le dépouillement). Je n’ai eu de mon côté aucun retour de la part des collègues en question.
    Tout ça pour dire que quand on ne diffuse pas d’infos on est fautif, bien sûr ; mais d’un autre côté, quand on en diffuse et qu’on a AUCUN retour, c’est frustrant aussi.

    • Bonjour, et merci de ce commentaire.
      La longueur du traitement: d’accord mais il s’agit là d’un questionnaire traité par Google docs qui permet d’avoir déjà une base de traitement
      La communication: elle me parait essentielle et indispensable, au personnel et aux lecteurs.
      Et après? Car il ne s’agit pas -en ce qui concerne- de questionner mais bien d’en tirer des éléments qui devraient nous permettre d’améliorer un certain nombre de choses. Or, pas de traitement ou un traitement tardif va laisser les lecteurs -au moins ceux qui ont répondu- sur leur faim et je ne trouve pas normal.
      Et certains d’entre eux ont du émettre des avis, des critiques plus ou moins pertinentes ret demander des changements dans le fonctionnement de la bibliothèque. ne pas leur répondre serait malhonnête.
      Nous avons eu notre questionnaire, nous y avons répondu -j’ai parfois eu l’impression qu’on ne travaillait pas tous dans le même établissement!!!- nous avons donc fait notre part du boulot. J’espère qu’il y aura d’autres étapes…
      Quant au fait que les gens -vos collègues- ne répondent, cela me parait malheureusement être une attitude assez répandue…
      Cordialement
      Alain


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :