Publié par : kantreadenn | 30 mai 2012

C.A.P.


Non, il ne s’agit pas là de vous parler du diplôme du même nom, mais des Commissions Administratives Paritaires, et en particulier de celle des magasiniers que je fréquente assidument depuis quelques années en tant que suppléant et depuis l’an passé en tant que titulaire.

La CAP qui va traiter principalement des demandes de mutations se tiendra le jeudi 7 juin 2012.

Chaque catégorie -A, B, C- a sa propre commission paritaire. Il y en a en général deux par an, elles traitent des mutations, des détachements, des (ré)intégrations, des avancements, des réductions d’ancienneté, de la situation des travailleurs handicapés, etc….Il existe aussi des CAP disciplinaires qui traitent des cas où un fonctionnaire est amené à être « jugé » par la commission pour des faits qui lui sont reprochés -par son directeur ou l’administration. Il ne m’est pas possible d’en dire plus à ce sujet, nous sommes déjà tenus à la confidentialité pour les CAP, et encore plus pour les disciplinaires.
Parlons plus précisément des CAP des magasiniers.

  • Qui siège?
    des représentant(e)s des magasiniers élus par ces mêmes magasiniers -enfin, celles et ceux qui veulent bien participer au scrutin!- et ce à raison d’un(e) représentant(e) titulaire et d’un(e) suppléant(e) par grade.
    des représentants de l’administration à nombre équivalent.

  • Pourquoi « paritaire »?
    Parce que justement il y a autant de représentants du personnel que de l’administration. Ce qui signifie que chaque titulaire siégeant en CAP a droit à une voix au même titre que tous les autres.

  • comment ça marche?
    chaque décision est mise en délibération. En règle générale, les représentants du personnel -tous syndicats confondus- font en sorte de se mettre d’accord au préalable, ou lors qu’une suspension de séance- et votent comme un seul homme. Les représentants de l’administration votent de leur côté comme un seul homme aussi, et si nous sommes en désaccord, nous retrouvons souvent dans une impasse, la parité aidant. Mais évidemment tout a été prévu et dans ce cas, la voix du président -qui est un représentant de l’administration- est prépondérante. Le terme « paritaire » ne désignant que l’égalité de représentants, et pas l’égalité dans les formules de vote. Je n’ai encore jamais vu un représentant de l’administration voter dans le même sens que les syndicats!!!
    Il ne faut pas oublier que les CAP sont des organes consultatifs, et qu’elles ne prennent pas de décisions mais émettent un avis qui est ensuite transmis au ministre pour validation. On imagine assez facilement, malgré tout, que notre ministre de tutelle a autre chose à faire que de retoquer nos avis -par exemple pour les mutations- et que sauf cas exceptionnel, l’avis de la CAP devient décision ministérielle.

En ce qui concerne les mutations, puisque c’est ce sujet que va principalement traiter la prochaine CAP, la difficulté vient des nouvelles modalités officieuses mises en place. En effet, un certain nombre de directeurs émettent des profils de poste pour les magasiniers, contre lesquels nous devons nous élever en CAP parce que ce n’est pas acceptable d’afficher , pour recruter un mag, un profil précisant:

Niveau souhaité : Bac + 2 dans le domaine des métiers du livre ou équivalent

Vous pouvez voir à ce sujet le courrier adressé au ministère à ce sujet.
Il y a donc un certain nombre de discussions assez fortes lors d’une CAP!!! Le tout bien sûr dans une ambiance de fort respect mutuel, chacun sachant tout à fait ce que les autres pensent des uns!

Vous saurez donc, si vous avez fait une demande de mutation, si vous l’avez obtenue -ou non- jeudi soir prochain, si vous téléphonez aux syndicats -au SNASUB FSU, par exemple- ou le lendemain. Sachez qu’en général, les CAP ne se terminent pas excessivement tard, excepté dans certains cas, comme par exemple celle ce jour. En effet, cette CAP est celle des BAS-BIBASS et va connaitre sans doute un certain nombre de discussions, motions, interpellations.
Il est clair que l’administration aimerait assez se passer de ces CAP, et ne plus avoir à supporter les interventions, parfois hostiles, des représentants du personnel. Mais nous y sommes, et nous continuerons de lutter pour une égalité de traitement pour tous et toutes, sans que des critères subjectifs interviennent dans les décisions qui doivent être prises. Nous ne sommes pas toujours entendus, mais le seul moyen de nous rendre fort, est de nous donner une représentativité plus forte encore.
Ah, un dernier mot: nous vous représentons toutes et tous, syndiqués ou non

Publicités

Responses

  1. Merci Alain pour toutes ces informations.
    Mais je trouve qu’il y a tellement d’injustice au niveau des promotions que je ne me demande sur quel critère sont jugés les dossiers qui sont acceptés.
    Cela fait 30 ans que je suis dans les bibliothèques, cette année j’étais classée première sur une liste d’aptitude et ce n’est pas pour autant que je suis passée BIBAS alors que je fourni un travail de BIBAS et je vois des collègues avec qui j’ai travaillé qui sont rentrée après moi dans les BU tant en Métropole qu’aux Antilles Guyane qui sont sur la liste c’est un peu décevant. Je me demande s’il n’y a pas une forme de ségrégation en fonction de l’âge d’un agent. Cela fait des années que je me bats contre ce système aux Antilles-Guyane et je vois que ça continue.
    Enfin je donnais juste mon point de vue.
    Vous pouvez me répondre

    • Bonjour Marguerite et merci de cette intervention.
      A propos des des promotions, les chiffres sont épouvantables:
      2011: 29 possibilités de promotion pour 1577 magasiniers promouvables
      2012: 23 possibilités de promotion pour 1653 magasiniers promouvables
      dans ces conditions, il est effectivement extrêmement difficile d’obtenir une promotion, même en sachant que nous étudions en priorité les personnes classées en N°1.
      Il n’y a pas de ségrégation en fonction de l’âge mais les critères qui déterminent les capacités d’un magasinier à devenir BiBASS tenant compte du fait qu’il est essentiel de remplir au préalable des tâches de B font que cela rend tout très difficile
      je vous encourage à continuer à vous battre, au sein de votre établissement, et à continuer de donner votre point de vue
      bon courage
      très cordialement
      Alain

  2. Bonjour Alain,

    Merci pour ces renseignements fort utiles. Je trouve que les informations sont difficiles à récolter et j’avoue que c’est assez nébuleux pour ma part. Je suis magasinier Principal 2 ème classe à l’échelle 4. Pourriez-vous me dire quand je pourrai passer Magasinier Principal 1ère classe ?
    Je vous remercie par avance.
    Cordialement

    Rayjane

    • Bonjour Rayjane
      D’abord une précision: vous êtes magasinier principal de 2ème classe, échelon 4 (et non échelle 4). L’accès au grade de magasinier principal de 1ère classe se fait si vous avez 2 ans d’ancienneté dans le 6ème échelon et 5 ans de services dans le grade. Pour info, en 2011, 15% des mags qui pouvaient prétendre à l’avancement cette année-là en ont bénéficié. Autant je peux donc vous dire quand vous pourrez -commencer à – espérer passer, autant il m’est impossible de vous dire quand cela sera effectif.
      En ce qui concerne la difficulté à obtenir des renseignements, les syndicats sont là pour cela. N’hésitez pas à faire appel à nous.
      Cordialement
      Alain
      PS: à suivre, un compte rendu de la CAP des mags…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :