Publié par : kantreadenn | 23 août 2012

BDP de l’Ardèche


Il y a 30 ans naissait la Bibliothèque Centrale de Prêt de l’Ardèche. Le 3 septembre de l’année 1982, elle s’installait à Privas dans les locaux que venait de quitter la Fédération des Œuvres Laïques. Cette création, qui a permis une avancée majeure de la lecture dans un département particulièrement rural -sur 338 communes, 89 % avaient moins de 1000 habitants- a été un des deux évènements majeurs de ma vie de jeune adulte -le 2ème étant la proche naissance -16 octobre de la même année- de notre premier enfant.
J’avais demandé ma mutation depuis la BCP de l’Eure pour deux raisons:

  • une passion pour les Cévennes
  • l’intérêt de travailler à une création, avec une directrice dont on savait qu’elle avait beaucoup de projets, une vision d’avenir des BCP et une volonté hors norme pour faire bouger les choses -et les gens

Pour des raisons personnelles et familiales, je n’ai participé qu’aux premiers pas d’une aventure qui allait en faire une des BCP les plus actives de France -à l’automne 1985, 5 bus sillonnent le pays : trois bibliobus, un musibus et un artobus!
Cette année, la BDP fête donc ses trente ans. Et à cette occasion, elle organise une soirée le 7 septembre où sont invités -entre autres personnes- les « anciens ». J’ai donc eu le plaisir -et l’honneur- de recevoir mon carton d’invitation, et j’y serai, bien sûr!
La BDP est sise à Veyras, commune limitrophe de Privas

Publicités

Responses

  1. Ce discret hommage à la BCP de l’Ardèche et à Nelly V. me touche particulièrement. En 1982, j’ai moi aussi commencé une (assez) longue carrière en BCP (18 ans, 2 BCP, 64 et 973), comme directrice. Et en 1982, Nelly V., ses idées nouvelles, son dynamisme, son caractère chaleureux… ça a été pour moi une sorte de modèle. Et j’ai un peu essayé de suivre le chemin qu’elle traçait… Merci, donc.

    • Bonjour, et merci de votre lecture.
      je suis heureux que cet article vous ait plu. Ma période lecture publique a été, professionnellement, la plus enrichissante qui soit, et il me paraissait normal d’en parler.
      A vous lire à l’occasion
      Alain


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :