Publié par : kantreadenn | 20 novembre 2012

La naïveté…


…et internet peuvent-elles faire bon ménage?

Comme tout un chacun, il m’arrive souvent de visionner des documents -et en particulier des photos- sur le web. Et je dois avouer qu’il m’arrive fréquemment de sourire en voyant que des personnes, inquiètes sans doute qu’on pille leur propriété dite intellectuelle, affublent leurs images d’un copyright.

Or, il faut le savoir, cette marque, à moins qu’elle ne barre l’ensemble de la photo -ce qui la rendrait inutilisable- ne sert strictement à rien, puisqu’on peut facilement la faire disparaître. Un exemple?

Il suffit de télécharger (par exemple) Fireshot. Ce programme vous permet de tout copier sur internet, une page complète ou des parties. Vous pouvez donc copier une photo de cette manière:

on voit bien le copyright de la photographe (page FB: Les Filles de la Pluie – Aurélie Prouff très bien cette page!)

ou comme ceci:

on ne voit plus le copyright…

ou bien, mais là c’est malhonnête, comme cela:

tiens le copyright a changé!!! *

Si je veux, je peux donc faire circuler cette photo, en prétendant qu’elle m’appartient.

Je m’étonnerai toujours de la naïveté dont font preuve certaines personnes à propos du web. Si quelque chose n’existe pas sur le web, vous pouvez être sûr que d’aucuns vont trouver moyen de l’inventer. Alors, mettons nous dans la tête que tout est copiable, et que si nous voulons qu’une photo reste notre entière et seule propriété, ne la mettons pas sur le web. Je vous signale qu’il existe des programmes identiques pour les vidéos, qui permettent même de les retravailler. Avis à celles et ceux qui mettent des films sur Utube ou autre support de vidéos.

Il m’arrive également de lire des articles de blogs, ou des commentaires, sur l’invasion de la publicité. Les pages FB, entre autres, sont l’objet de nombreuses critiques à ce sujet. mais pas que. Des forums, des systèmes de mails comme Gmail sont envahis de pub, Google search nous donnerait des réponses à nos recherches en fonction des pages que nous consultons, etc, etc… Doit-on en rire ou en pleurer? Rire ou pleurer de l’inconséquence des internautes? Je suis un utilisateur de Goole, Google mail, Gooogle docs, Google Agenda, etc…J’ai une page FB, j’ai des blogs, je consulte régulièrement des forums, et bien figurez- vous qu’il n’y a pas de publicité sur toutes ces pages que je consulte ou sur lesquelles je travaille jour après jour. La solution s’appelle (entre autres possibilités) Adblock pour Firefox. Et elle est radicale. Exemple:

sans Adblock, la partie droite de ma page FB:

la même page avec Adblock:

il a des propositions de jeux parce que certaines de mes relations-dites  « amis » sur FB- sont fans de jeux.

Le résultat est frappant. Alors, vous ne voulez pas de pub? Et bien ,enlevez-là!

* l’honnêteté -et la net-étiquette- condamne moralement ce genre d’attitude, bien entendu!

Publicités

Responses

  1. Ah heureux de retrouver un de tes billets ! Je suis assez d’accord avec toi concernant une certaine naïveté de certains internautes. Pour ce qui est de Adblocks ou encore Don’t track me pour firefox encore d’accord.
    Par contre pour les photos je reste mitigé. Internet est aussi un moyen formidable de diffusion. On peut en effet tout copié tout détourné. Je peux ouvrir un blog par exemple en copiant collant ton texte. Le fait de ne pas copier est aussi une marque de respect.
    Bref, le copyright dans ces cas là peut aussi servir de signature à une photo. J’aime une photo, je vois qui en est l’auteur(e) je peux en parler à mes amis.
    C’est là aussi que les sites communautaires comme FlickR prennent leur sens. Le droit d’auteur existe bel et bien et le copyright (s’il a une valeur juridique dans certains cas) est important. De plus la copie existe sur n’importe quel média. Pensons aux débats sur le « photocopillage ».
    Si je suis photographe, j’essaie de protéger mes œuvres sur internet (il existe des solutions non parfaites bien sûr) ou encore mieux je leur attribue une licence Creative Commons et je laisse le soin aux gens de s’approprier mon œuvre (à des fins non commerciales par exemple).
    Je pense qu’au final il faut distinguer deux choses : l’utilisation commerciale dont tu nous parles à la fin de ton billet (aussi pour les copies de photo), et la diffusion gracieuse d’œuvres. Un débat un peu sans fond tout de même.
    Un grand salut à toute l’équipe du SCD !

    • @N.Quereuil
      ah!!! salut à toi, heureux de te lire aussi!!! et merci de ce commentaire particulièrement développé sur la partie photo.
      Amitiés
      Alain

  2. Bonsoir,
    Je suis l’auteur de la photo, et croyez bien que je sais de quelle manière on peut effacer une signature sur un cliché.
    Néanmoins, il n’en reste pas moins que je suis propriétaire de ce cliché, et que je suis la seule à en posséder l’original, au format original. Je vous remercie de souligner ma « naïveté »…
    Comme le dit si bien cocodu63, c’est une manière pour moi comme pour bon nombre de photographes de se faire connaitre petit à petit. Il va sans dire que malgré cette naïveté, je n’hésiterais pas à prendre les mesures nécessaires si je constatais l’utilisation d’une de mes photos à des fins commerciales, ou le détournement de l’une d’elles avec un faux copyright…

    • Bonsoir
      comme vous avez pu le constater, j’avais mis la 1ère image avec son « c ». Il va s’en dire qu’il n’était pas absolument pas question de m’approprier cette image ni d’en faire une quelconque utilisation, à quelques fins que ce soit. et le fait de modifier le « c » n’était que dans le but de terminer ma petite démonstration. Si vous le désirez je m’empresserais de retirer ces photos de cet article. Quant au qualificatif « naïveté » il ne vous concernait pas, mais celles et ceux qui pensent que tout est réversible et que l’on peut enlever ce que l’on a mis.
      Je reste malgré tout un fervent admirateur de vos photographies que je trouve très belles, et le plus souvent très inspirées.
      Cordialement
      Alain

      • Je vous remercie beaucoup Alain pour le compliment.
        J’avais bien noté qu’il n’y avait pas, de votre part, d’inspiration malhonnête. Cependant, me croyant taxée de naïveté, je ne pouvais que m’insurger, étant parfaitement consciente des risques que je prends en diffusant mes images.
        Ceci dit, il est heureux que la « propriété intellectuelle » soit bien reconnue par la justice, et l’auteur d’une photographie détournée, pour peu qu’il puisse en prouver sa paternité (ou maternité), n’a généralement pas trop de difficultés à faire valoir ses droits… Enfin, évidemment, ceci dans la mesure où il est au courant du vol… Là est le problème avec internet, c’est vaste, très vaste…
        C’est un risque que j’ai décidé de prendre malgré tout, tant internet peut s’avérer être un formidable outil de communication…
        Je vous souhaite une belle soirée, au plaisir de vous croiser au détour d’une photographie.
        Aurélie Prouff


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :