Publié par : kantreadenn | 29 août 2014

Ultima dies est…


Un peu de latin de cuisine pour finir -que les puristes ne s’affolent pas, je me fous de connaître l’expression correcte! Ben voilà, mon dernier jour en tant que magasinier des bibliothèques, ça fait drôle. Et dernier jour à la BU Jacob de l’U. de Savoie. Je ne voudrais pas jouer les anciens combattants, mais tout de même ça fait un bail…

J’ai compté -il faut bien quand on prépare sa retraite!!!- Depuis 1977, 25 ans de magasinage. Oui, je sais, ça fait pas le compte, mais j’ai changé de travail entre temps -1984 à 1996- pour élever mes enfants (4) -vous savez, père au foyer- et le premier qui vient me dire que c’est pas du boulot…

J’ai commencé « gardien », dis donc, catégorie D, cherchez pas, cela n’existe plus depuis un bail. Et heureusement, parce que vu ce que gagne un C en début de carrière, je ne vous dis pas un D!!! En fait, c’était pour m’embaucher vite -pas de concours pour les D- et ensuite passer un concours interne -1 candidat, 1 poste, 100% de réussite!!!

Parenthèse: il se trouve que j’ai plu d’emblée à ma future directrice -il y eut une époque où je plaisais!! si, si…- et que cela s’est confirmé par la suite. J’ai d’ailleurs, après mon départ, conservé d’excellentes relations avec elle, nous nous sommes suivis de loin en loin. Merci pour tout, Françoise! 

Et hop, me voilà devenu « magasinier chauffeur de bibliobus ». Spécialisation, attention: il faut le permis poids-lourds! 6 ans à la Bibliothèque Centrale de Prêt -BCP devenu en 1984 BDP- mon meilleur souvenir professionnel. Ah, rien à voir avec les BU, c’est sûr. Lecture publique, hein, on va au-devant du lecteur, places de marchés, places de villages, écoles, relais, été, hiver, chaleur -si, si même en Normandie, j’aurais voulu vous y voir dans le bibliobus lors de la canicule de 1976!!!- froid, pluie, neige – j’ai embourbé le bus un jour, il a fallu aller chercher un tracteur- etc…et puis -aucune pitié pour leur modestie- des collègues au top! Les magasiniers, mais aussi les « sous-bibliothécaires » -râlez pas, c’est comme ça qu’elles s’appelaient à l’époque, on disait « sous-bibs »- alors quand j’entends critiquer BAS ou BIBAS, franchement je rigole- surtout les deux avec qui je partageais le bibliobus lors des tournées! Allez, MC et F, ne rougissez pas, j’ai énormément apprécié de travailler avec vous.

En septembre 1982, un super poste -enfin je pensais- en Ardèche, une création, on prenait le relais de la FOL -Fédé des Oeuvres Laïques. Des -gros- moyens, une directrice hyper active avec plein d’entregent, un boulot monstre, couplé avec l’arrivée de notre premier, une installation en Ardèche loin de tous nos amis, j’ai tenu un an et demi, et puis j’ai tout lâché pour un nouveau boulot -voir plus haut. Nelly et les collègues n’y sont pour rien, d’ailleurs j’ai eu beaucoup de plaisir à les revoir pour le 30ème anniversaire , mais je n’y arrivais plus, en plus il fallait qu’un de nous deux s’arrête pour le petit…

Et le temps a passé. Les BCP sont devenus des BDP, moi pas concerné par les changements de cadre des personnels, d’autres enfants qui ont grandi, et puis qui vont à l’école, et moins de boulot à la maison, ça devenait un mi-temps, et puis il fallait des sous, alors j’ai repris les -petit- boulots. Transports scolaires -j’ai aussi le permis transport en commun- et puis un jour le ministère qui m’envoie un courrier, m’expliquant que ceci, que cela, et en définitive m’offrant la réintégration…dans les BU. Besoin d’argent, d’un emploi stable, et puis les bibliothèques, j’aime -ben oui…- alors c’est parti! Après quelques difficultés administratives -et le refus d’une directrice qui n’a pas voulu de moi- me voilà arrivé à Chambéry. Magasinier de bibliothèques, je découvre un monde que je ne connais que de l’autre côté -celui des étudiants, et encore c’est très loin- et, oserais-je le dire: je ne suis pas enthousiasmé! D’abord parce que je suis accepté comme un chien dans un jeu de quilles: un type qui n’a pas -vraiment!- bossé depuis 14 ans!!! Alors, on me teste, on me confie des tâches sans grand intérêt -des fois que je fasse des bêtises!!!- et on finit par me dire que finalement je ne suis pas si mal que ça, et que tout va bien. 97, 98, 99, les années passent, entre la solitude à Chambéry, un divorce, une rencontre, un remariage, et un concours, me voilà durablement installé en Savoie, personnellement et professionnellement, et je suis devenu « magasinier en chef ». Le boulot est intéressant, l’informatique et intenet ont débarqué, les collègues sympas dans l’ensemble, les étudiants sont des étudiants, et les années passent, les dénominations du poste aussi. Mais bon, il n’y a rien à faire, je ne sais pas me taire! Alors, quand j’ai quelque chose à dire, je le dis, souvent cela ne plait pas, et cela me joue des tours! Et me vaut des inimitiés qui ne pardonnent pas. Et qui durent! Si vous êtes un fidèle du blog, vous savez ce que ces années ont été, sinon, vous pouvez lire les articles…

Lundi, je deviens bibliothécaire assistant spécialisé, classe normale, à la BU d’Annecy. Autant dire que c’est un peu comme si j’étais parti ailleurs: 1h30 de trajet matin et soir, je vous dis pas les heures de lever et de rentrée le soir!!! Certaines fins de semaine risquent d’être difficiles, du point de vue fatigue…et caractère.

Alors, est-ce que je regrette de partir? Ben, ouais… Quand j’ai appris que finalement les promotions se feraient sur place, j’étais plutôt content, ça m’arrangeait question famille, et question finances. Quand on m’a dit que j’allais à Annecy, que j’ai rencontré la responsable du site pour mettre au point ma fiche de poste, j’ai trouvé que cela se présentait plutôt bien. Les vacances ont passé, certaines choses apparaissent autrement, et du coup mon enthousiasme s’est retrouvé un peu refroidi. Il va falloir alterner voiture et train, assumer la fatigue , les dépenses, etc… Il va vraiment falloir que le boulot soit intéressant…

Allez, je vous raconterai ça par le menu de temps en temps…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :